Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Qui est la ?

Archives

Articles Récents

19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 08:00
Tout d'abord, on ne tape pas d'accord ?

Je n'ai rien inventé, ce style de tricot est régulièrement proposé plus ou moins ressemblant, pas la peine de dire que j'ai copié, je me suis amusé à cet ouvrage et mes explications n'ont pas d'autre but que de vous aider à y prendre du plaisir à votre tour !
Donc, vous l'avez déjà remarqué, ce n'est qu'un grand rectangle, alors en avant pour le mode d'emploi, plus simple on ne peut pas  !


J'ai utilisé une laine assez grosse, avec de la tenue, Variations de Phildar, échantillon 12m 17rg avec des aiguilles  7

Le gilet se tricote en partant du devant pour y revenir en un seul morceau, les mesures sont pour une taille 40 à vous de les adapter, la bande doit mesurer votre tour de poitrine plus l'aisance nécessaire, entre 15 et 18 cm, les fentes sont placées symétriquement et à cheval sur ce qui va devenir les deux demi devants et le dos. De part et d'autres de cette emmanchure, la coté le plus petit correspondant au haut du gilet et au repli du col

Ah oui, avant de commencer, ne changer pas de pelotes au début ou en fin de rang mais au milieu pour une fois. Le tricot fini, vous rentrerez les fils sous l'envers, et ainsi le bord du gilet sont bien nets. Attention, pour le col du gilet, l'endroit n'est pas le même que pour le corps !

Monter 72 mailles = 60 cm, c'est la hauteur totale de l'ouvrage, col compris.

Tricoter 6 rangs de point mousse, puis continuer en jersey endroit en tricotant les 3 premières mailles et les 3 dernières au point mousse.

A 22 cm de hauteur totale, séparer l'ouvrage en deux pour la première fente d'emmanchure.

Personnellement, au lieu de tricoter un coté puis l'autre en laissant des mailles en attente, je continue avec deux pelotes, je trouve cela plus pratique, pas de rangs à compter, la fente finie, il suffit de la fermer.
Donc,  tricoter 3 mailles de point mousse, 30 mailles en jersey, 3 mailles de points mousse,  prendre une autre pelote, et pour l'autre coté, 2 mailles de points mousse, 30 mailles en jersey et 3 mailles de points mousse et continuer ainsi pendant 15 cm, ce qui vous donne une hauteur totale de 37 cm

Attention, cette fente de 15 cm est l'emmanchure, à vous de l'augmenter si elle vous semble trop juste ...

A 37 cm de hauteur totale, fermer la fente d'emmanchure en tricotant tout le rang avec une seule pelote et continuer tout droit jusqu'à 73 cm de hauteur totale où vous refaites la même chose pour avoir la deuxième emmanchure. Après 15 cm, fermer cette deuxième emmanchure et à 107 cm de hauteur totale, terminer par 6 rangs de points mousse, rabattre, c'est fini !




simple ? allez, je vous remontre la bête portée








Repost 0
13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 08:50
Et vous, je l'avais déjà fait et ma fille l'a si vite adoptée ...

C'est rare que je recommence un même modéle mais celui me plaisait trop donc, toujours en Superbaby de Phildar mais cette fois grise, voici  la mienne



.


.
Et cette fois, il ya des franges et même quelques perles




.
Un dernier coup d'oeil sur le motif



.
Repost 0
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 17:38
J'avoue que le ruban sur mon petit poncho, ça ne me tente pas trop

Bon, en attendant, vous vous souvenez de mon superbe tricot bleu lagon ?

Non, c'est pas un tapis de bain, bien que aprés tout ... regardez ...



.

ça pourrait non ? allez, je vous montre la bête portée





Rapide et trés simple à faire, je me suis bien amusée. La laine, Variations de Phildar, n'est plus commercialisée, dommage





Repost 0
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 11:27

J'ai fini un petit poncho au crochet que je trainais depuis des mois, tout doux, tout chaud, idéal pour les soirées juste un peu fraiches.

La laine, de l'alpaga s'il vous plait, vient d'une de mes virées dans ma boutique parisienne préférée Cat'laines et le modéle de Drops Design


Tout est parfait me direz vous ? Et bien non, vous voyez la ligne à gauche des trous du milieu ? C'est les mailles chainette de chaque début de rang et je n'aime pas et je ne sais pas comment les cacher ...

Bon ma fille m'a dit : En les mettant dans le dos, tu ne les verras plus ... Simple comme solution, c'est bien d'elle ça !

.


Repost 0
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 13:15

.

La réponse dans la semaine et en attendant bon dimanche à toutes ...


Repost 0
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 12:00
Nébuleuse de Phildar, naturel, givre, poivre, trois anneaux, un par pelote, pour une fois j'aurai pas de petits bouts qui trainent, on croise les anneaux au montage et voila mon dernier cache col !

Vous avez été nombreuses à trouver, mais avouez, ce n'était pas bien difficile !


.


Repost 0
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 13:29
Repost 0
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 08:04

J'ai envie de bleu, assez de cette grisaile, le froid c'est rien mais ce gris me plombe le moral ! Allez un peu de bleu et de douceur, aussi ... une longue bande de mohair simplement travaillée en jersey, une bordure froufroutante au crochet avec un peu d'un autre laine plus pale,  un zoli bouton et j'ai mon petit coin de ciel bleu pour moi toute seule !
.



.

A plat pour voir la forme ...le volant est réalisé sur trois des cotés aprés avoir bordé tout le restangle de deux rangées de mailles serrées, la laine, humm plus fondante qu'un chamallow,  vient de Cat Laine à Paris
.


Repost 0
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 08:00

semés tout le long du chemin, petites mailles ajoutées une à une, la laine, Express de Phildar, se nomme gravier et c'est tout à fait cela !

Travaillée en jersey envers, c'est comme le fond d'un cours d'eau où chaque petit caillou est un bijou ... et c'est chaud ...



Repost 0
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 08:00

quand tu nous tiens !

Il y a quelques semaines, j'ai été contactée par une journaliste qui rédigeait un article sur la collection d'objets de mercerie pour le magazine
Alladin , nous avons pas mal parlé et je lui ai transmise quelques photos de mes petites trouvailles, je viens de lire l'article, il est sympa

Et comme elle m'a gentiment citée cela m'a valu quelques visites suppléméntaires et pour le coup, je me sens un peu embarrassée car dans la blogosphère, il y a des collectionneuses bien plus acharnées et pointues que moi !

Mais bon, j'assume et du coup, je vous montre mes photos publiées et d'autres


.


.
Deux porte aiguilles et leurs pinçons assortis et le compte fils de mon arrière grand père.

Comme beaucoup d'hommes dans ma région, il avait un double métier, paysan et mulquinier .


Les mulquiniers tissaient le lin sur des métiers installés dans leur cave pour garder au fil une humidité constante

Si le sujet vous intéresse vous trouverez
ici un article trés bien rédigé sur cette activité qui a également marqué l'architecture des villages où nombre de maisons ont conservée leur blocure


.


.
Une série de cousettes, certaines publicitaires

La plus grande, en bois, était fournie aux poilus dans leur paquetage.

.



.
Quelques ciseaux

.


.
Et enfin une infime partie de mes dés à coudre. Infime car c'est mon premier centre d'intérêt et ces dés, usés, déformés, me touchent beaucoup

J'imagine tous ces doigts agiles et besogneux tirant l'aiguille, d'ailleurs, lorsqu'en vacances, j'en deniche un sur une brocante locale, mon esprit l'assortit toujours aux travaux du cru même si ma raison me souffle qu'il n'a sans doute servir qu'à de vils raccommadages mais bon, faut bien rêver un peu et donc, j'en ai d'un peu toutes les régions de France et aussi un peu de l'étranger donc un hongrois, d'aspect banal mais précieux car en le tenant je revois toutes les broderies si colorées découvertes dans les musées du pays

Repost 0